L’ergonomie au coeur des espaces de travail

Retour
20201212

La crise sanitaire a accéléré la mise en place de nouveaux modes et espaces de travail.

Quand récemment, des réaménagements de bureaux s’orientaient vers « Être au bureau comme à la maison » avec du mobilier et des espaces communs et de travail à la décoration très tendance et épurée, l’inverse a également émergé : « être à la maison comme au bureau » avec le développement massif et parfois contraint du télétravail.

Les salariés comme les entreprises ont dû faire face à cette nouvelle organisation lors de la première vague. Depuis la reprise, il semble se développer un mode de travail « hybride » qui alterne présence au bureau et télétravail pour garder des échanges & collaborations « physiques » en entreprise et le télétravail pour limiter la densité de salariés en entreprise et les risques de propagation de virus.

Or, ces nouveaux modes d’organisation continuent à impacter la santé des salariés, voire même à accélérer les effets néfastes. Quand, avant le premier confinement, un tiers des employés de bureau passaient de sept à neuf heures par jour assis derrière un bureau, près de neuf sur dix s’inquiétaient de cette durée prolongée et 88 % craignaient que cela n’affecte leur santé à l’avenir, en entraînant des problèmes comme un dos voûté, des maux de tête et des troubles oculaires.

Les employés de bureau français souffrent déjà d’un mal de dos (67 %), de maux de tête (59 %) et de fatigue oculaire (57 %) directement liés à leur espace de travail. De plus, près de huit employés sur dix ont recours aux médicaments pour gérer ces problèmes. (1)

Ces statistiques sont issues de la campagne de communication lancée fin 2019 par Fellowes « Rencontrez votre future Collègue de Travail : Emma » et a interpelé les salariés sur les changements physiques qui peuvent être engendrés d’ici 20 ans avec de longues heures passées à travailler sur un écran et un mode de travail et de vie trop « sédentaire ».

Les salariés sont souvent trop peu équipés de matériels ergonomiques adaptés ou ne sont parfois pas formés à bien s’installer à leur poste de travail, régler leur matériel et bien l’utiliser.

En télétravail, les impacts peuvent s’accentuer plus rapidement car tous les salariés ne bénéficient pas d’un espace/bureau dédié chez soi, une chaise confortable et réglable, un support ordinateur portable ou un bras porte-écran pour surélever son moniteur etc… avec un risque de sédentarité accru.

Concernant les modes de travail hybrides, quand le flex office représentait une part assez faible comme organisation de travail, va-t-il se développer dans les prochains mois et années ? Comment prendre en compte la dimension ergonomique de son poste de travail quand celui-ci change tous les jours ?

L’ergonomie du poste de travail est devenue un enjeu crucial dans la réflexion du bureau de demain. Il est du devoir de toutes les entreprises de prendre en compte la santé de leurs travailleurs même devant un écran. L’autre point sensible est l’accompagnement des collaborateurs : former les salariés aux gestes et postures devant leur écran au bureau ou en télétravail et équiper les postes de travail de manière ergonomique afin de prévenir toutes les douleurs et TMS (troubles
musculosquelettiques) qui pourraient survenir.

Pour en savoir plus :

•  NEO FORMA – formations gestes et postures en présentiel ou e-learning

•  FELLOWES – matériel ergonomique et mobilier de bureaux

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ci-dessous :

Nous contacter