Valorisation d’une entreprise IT : printemps favor...

Retour
08 Avril 2021

La valorisation des entreprises du secteur des technologies de l’information traverse une phase contrastée. Avant tout, il faut raison garder ; il n’est pas nécessaire de suivre l’information économique au quotidien. En effet, celle-ci évolue au gré des événements. Nous pouvons citer ici l’incendie soudain qui a touché l’un des data centers de la société OVH à Strasbourg. Cette même société venait d’annoncer son projet d’introduction en bourse.

Si les sujets macro-économiques tels que l’évolution des taux d’intérêt et des politiques monétaires doivent bien entendu être pris en compte, ils n’ont in fi ne qu’une conséquence assez limitée sur la valorisation des entreprises qui, pour la plupart d’entre elles, ne sont pas cotées et qui constituent la majorité des adhérents EBEN.

En revanche, l’évolution du ratio autour duquel se traite les opérations de prise de participation entre les entreprises et les fonds d’investissement en Europe mérite qu’on s’y arrête. En effet, celui-ci – mesuré par le ratio Argos Index – a atteint sa valeur la plus élevée depuis sa création soit 11,1 X Ebitda en mars 2021.

Ce taux annonce-t-il le printemps des opérations de cession et des prises de participation ? Mais que pouvons-nous attendre pour la suite ? L’atteinte d’un plateau avec des rapports cours/bénéfice proches de ceux de 2008 ? Et comment – dans ce contexte – mesurer la valeur d’une entreprise et préparer au mieux une opération de cession ou de prise de participation ?

Pour attirer l’attention d’acquéreurs et autres investisseurs, il est nécessaire de présenter une équipe de direction homogène, un historique des chiffres d’affaire et des résultats en croissance, une analyse stratégique honnête des forces et faiblesses ainsi qu’un prévisionnel et business plan raisonnable.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ci-dessous :

Nous contacter