Confiance, qualité, expertise : le label ExpertCybe...

Retour
21 Avril 2022

La Fédération EBEN est membre de cybermalveillance.gouv.fr depuis sa création en 2017. Il s’agit d’un dispositif d’information, de prévention, de sensibilisation et d’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance. Ce dispositif est porté par le GIP (Groupement d’Intérêt Public) ACYMA qui réunit autour du projet commun les acteurs publics et privés de la cybersécurité. Olivier MARTY, Président du collège « Numérique » au sein de la Fédération, assure la représentation d’EBEN au sein du GIP. Il s’est beaucoup investi dans les différents groupes de travail et a notamment participé à la création du label ExpertCyber. 

Pourquoi un label autour de la cybersécurité ?

Le label ExpertCyber a été développé par Cybermailveillance.gouv.fr, en partenariat avec les principaux syndicats professionnels du secteur (Fédération EBEN, Cinov Numérique, Syntec Numérique), la Fédération Française de l’Assurance (FFA) et le soutien de l’AFNOR. Il vise à reconnaître et valoriser l’expertise en cybersécurité des professionnels assurant des prestations d’installation, de maintenance et d’assistance en cas d’incident, dans les domaines suivants :

Systèmes d’information professionnels ;

Téléphonie (serveurs téléphoniques professionnels) ;

Sites internet (administration et protection).

Le label permet ainsi une meilleure lisibilité de l’offre de service pour les clients et victimes d’actes de cybermalveillance. L’objectif est de véhiculer une notion de prestataire de confiance et de faire de ce label un gage de sérieux et une référence en matière de cybersécurité.

Comment obtenir le label ?

Un organisme certificateur, en l’occurrence l’AFNOR, va évaluer les compétences du prestataire dans les domaines suivants :

Conformité administrative et respect des bonnes pratiques et de la réglementation en matière de sécurité des données ;

Qualité de l’offre de service en sécurité numérique ;

Compétences des salariés de l’entreprise dédiés aux offres de service en sécurité numérique.

Ainsi, ce sont une vingtaine de critères qui sont évalués comme la conformité RGPD, la connaissance de l’écosystème cyber, la capacité à produire des comptes-rendus d’intervention, le fait qu’il détienne une assurance pour le risque cyber, qu’il adhère à un groupement ou syndicat, qu’il détienne des certifications constructeurs, … Le candidat au label devra passer un test de compétences techniques en temps limité et téléverser sur une plateforme les différents documents et éléments demandés. Il recevra ensuite la décision de labellisation dans un délai d’un mois environ. Pour obtenir le label, il faut obtenir 60 points sur un barème de 100. La durée de validité du label est de deux ans. Le référentiel et toutes les informations dont téléchargeables sur le site ExpertCyber (afnor.org).

Combien d’entreprises détiennent le label ?

À ce jour, ce sont plus de 180 entreprises de services informatiques de toutes tailles qui ont été labellisées ExpertCyber sur l’ensemble du territoire.

Quelles sont les grandes tendances de la menace observées sur la plateforme cybermalveillance.gouv.fr ?

Que ce soit pour y trouver de l’information ou de l’assistance, la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr a vu sa fréquentation augmenter de 101 % en 2021, avec près de 2,5 millions de visiteurs. 173 000 personnes sont venues chercher de l’assistance sur la plateforme. Chez les particuliers, les recherches d’assistance se sont portées sur l’hameçonnage (31 %), le piratage de compte (19 %) et le faux support technique (13 %). S’agissant des professionnels, les rançongiciels ont été cette année la première cause de recherche d’assistance. Le nombre de recherches d’assistance sur cette a progressé de plus de 95 %.

Retrouvez le replay du webinaire « Rôle et responsabilité des opérateurs de services numériques face aux enjeux des cybermenaces » qui s’est déroulé le 22 mars dernier avec les interventions d’Éric Barbry, avocat associé du cabinet RACINE ; Olivier Marty, administrateur chargé du numérique à la Fédération et Sophie Monestier, courtier en assurance.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ci-dessous :

Nous contacter