Le barème « Macron » mis à mal par plusieurs Con...

Retour
01 Fév. 2019
Quatre jugements rendus en décembre 2018 (Troyes, d’Amiens et de Lyon, par deux fois) ont, au contraire, écarté le barème de dommages et intérêts en cas de licenciement sans cause réelle ou sérieuse, pour non-conformité à deux normes internationales applicables aux juridictions françaises.
Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ci-dessous :

Nous contacter